DEVAKI

DEVAKI (Laurence) 

Je ne suis pas tombée dans la marmite petite, même si je suis une enfant des années 70’s mes parents étaient plutôt des mi-bohèmes / mi classique plutôt que des hippies à élever des chèvres dans le Larzac et a pratiqué le yoga à cette époque.

Je suis arrivée au Yoga car j’ai frôlé la péritonite aigüe, quasiment voie de perforation.

J’avais à peine 18 ans, et ma peur de l’échec et probablement d’autres raisons bien plus profondes encore que je perçois désormais ont amenées mon corps a hurlé, crié sa détresse.

Il fallait que je respire, que j’en prenne soin.

J’ai eu cette immense privilège de commencer des cours particuliers avec une amie de ma mère, professeur d’université en sophrologie et professeur diplômée de hatha yoga de Sri Mahesh, l’école qui me formera bien des années plus tard, pendant plusieurs mois.

Par la suite, le QI CONG et le Tai chi avec mon ami Bruno EAP, grand maitre de Viet Vo Dao ont préparé le terrain, à cette écoute intérieure, plus orientée sur l’énergie que le physique.

C’est enceinte de ma fille, il y a 20 ans, que ce mariage entre moi, mon corps et le yoga a commencé a prendre du sens.

Des lors, je n’ai plus jamais cessé, refusant pourtant, d’entendre mes professeurs qui m’incitaient à me former car j’étais faite pour cela selon eux.

Puis, Il y a 15 ans, j’ai sauté le pas et je me suis formée, et c’est devenu une évidence, j’ai tout de suite donner des cours, c’était fluide, simple, naturel, spontané.

Et, sont arrivés, les premiers mots dans le corps, les tensions, la sciatique, les tendinites, les lumbagos, les poussées d’arthrose.

Ce que je n’avais pas compris encore, c’est que ces mots se manifestaient dans mon corps, par le biais de mes émotions refoulées, de mes blessures enfouies et étaient là pour appuyer sur le but de ma vocation.

Car oui, c’est bel et bien une vocation que de transmettre mais lorsque vous réalisez que cette vocation est en plus née pour guérir, non seulement moi, mon corps mais toutes les mémoires de maladies de ma lignée qui sont étroitement liées aux articulations, arthrite, arthrose tout alors prend du SENS.

Ma vie prend du sens, la place que j’occupe se réalise pleinement.

Et grâce à tout ce que j’ai pu expérimenter depuis des années et particulièrement ces 4 dernières, j’honore et remercie avec une immense gratitude mon corps, ce temple divin, qui sait à tout instant me révéler les méandres les plus sombres et comment les guérir.

Je suis venue ici pour évoluer, guérir et par mon action , je guéris aussi ma lignée.

Je suis remplie de gratitude envers ma lignée qui m’a chargée de faire ce travail et je vais m’accomplir en ce sens, pour moi, pour eux, pour nous tous.

En ce qui concerne proprement dit mes formations : je pratique depuis 20 ans et transmets depuis 15 ans dont 12 années à l’association Nouméa Yoga et chez Oxalis en Nouvelle Calédonie :

- Diplômée de la FFHY 500 heures sur 3 années + 1 année de mémoire «les  yoga sutra du petit yogi » : Fédération Française de Hatha Yoga traditionnel Indien de Sri Mahesh http://ffhy.ff-hatha-yoga.com

- Diplômée de l’Institut de Varma Yoga de Cyrus Fay 200 heures https://www.ifvy.fr : le Varma Yoga est l’aspect subtil du Hatha yoga qui consiste à induire la posture à partir des 5 souffles vitaux tels qu’ils sont décrits dans les textes traditionnels

- Certification level I/II/III en yoga thérapeutique hormonal de Dinah Rodriguez juin 2019

Ah oui, j’oubliais je suis passionnée d’astrologie, de musique, de voyages, de découvertes, j’aime écrire, nager, rire, bref je suis une amoureuse de la Vie

Ma passion pour le yoga chemine en fonction de mes expériences, elle change, évolue selon ce que je ressens, dans le moment présent, elle est évolutive, non figée, empreint de mon humeur, de mes passions du moment, elle est MOI dans sa tonalité, sa profondeur, son émotion, c’est ma Vie, ma passion, ma vocation.

Om shanti

DEVAKI Laurence