Philosophie

Lorsque le yoga entre dans votre vie, votre vie entre en yoga… La pratique régulière du yoga aura des bienfaits inestimables sur la totalité de votre être car le yoga est une science  holistique (complète) de la santé : physique, émotionnelle, mentale, psychique et spirituelle. 

Nous enseignons le yoga traditionnel, qui respecte la progression des techniques ancestrales menant à la cessation des mouvements indisciplinés du mental et ayant, pour but ultime, la libération de l’Être, l’union avec le Soi (voir article qu’est-ce-que le yoga ?)

L'enseignant du yoga ne fait que transmettre un savoir ancestral, une connaissance éternelle que l’on a tous en nous mais de laquelle nous nous sommes séparés pour de multiples raisons qui dans le fond ne nous intéressent pas. L’important, le but de l’enseignement du yoga est de révéler ce potentiel endormi en chacun de nous, de se (re)connecter à la source d’où nous venons pour revivre notre immortalité. La pratique permet de transformer la théorie et les mots en expérience et de vivre cette Réalité qui dépasse de loin le mental limité.

Votre enseignant de yoga est un transmetteur, un révélateur du Soi authentique qui est en toute créatures, et dont vous cristallisez l’essence. Les connaissances transmises proviennent de l’enseignement de grands philosophes, saints, maîtres et gurus dont les écrits ont traversé les âges de générations en générations car les vérités transmises proviennent de la source, de la conscience suprême.  

Cela me porte tout naturellement à exprimer ici une infinie gratitude envers quelques auteurs, dont les écrits sont à jamais un cadeau offert à l’humanité pour ceux qui souhaitent se libérer de la souffrance et atteindre l’Eveil. Parmis eux, en voici quelques portraits (voir ci-dessous). De droite à gauche, de haut en bas : Babaji (1861-1935), Lahiri Mahasaya (1828-1895), Sri Yukteshwar (1855-1936), Yogananda (1893-1952), Mâ Anandamoyi (1896-1982), Siddharameshwar (1888-1936), Nisargadatta (1897-1981), Jean Klein (1912-1998), B.K.S. Yiengar (1918-2014), Ekhart Tolle (1948-), La Mère Mirra Alfassa (1878-1973), Sri Aurobindo (1872-1950), Krishnamurti (1895-1986), Ramana Maharshi (1879-1950). Ils sont très nombreux, il m’est impossible de les citer tous ; mais ceux-là sont les principaux influents de l’enseignement que je transmets. De même que les ouvrages relatant de la Grande Vérité ou des Lois Universelles sont innombrables, mais citons parmi eux, les « bibles » du yoga, littératures sacrées, incontournables : La Bhagavad Gita, Les Yoga Sutra de Patanjali, Hatha Yoga Pradipika de Adi Shankaracharya, les Upanishads, Les Vedas, etc. Œuvres dont la lecture, ne serait-ce que de certains passages, peut permettre d’atteindre la conscience éternelle. 

Cette conscience est en chacun de nous. C’est l’ignorance qui nous en éloigne. Et quelle est l’origine de l’ignorance ? la réponse de Jean Klein est parlante : « Simplement l'oubli. Lorsqu'un enfant se trouve dans un magasin au moment de Noël, il est si absorbé par les jouets qu'il en oublie sa mère, mais vient un temps il s'en souvient de nouveau. Le monde objectif est très attractif ; tant que vous n'êtes pas intéressé par la Réalité, elle se cache derrière le nom et la forme. Lorsque vous enlevez le nom et la forme, que reste-t-il ? Les Upanishad disent que le divin est timide comme la gazelle (…) »

« Quand vous aurez réalisé que tout vient de l'intérieur que le monde dans lequel vous vivez n'a pas été projeté sur vous mais par vous, toute peur cessera. En définitive, tous les yogas, quelles que soit leurs origines et leurs caractéristiques, n'ont qu'un seul but : vous sauver de cette calamité qu'est une existence séparée, d'être un point dépourvu de signification au milieu d'un vaste et beau paysage. [] l'expérience qui approche le plus du suprême est une immense paix et un amour sans limite. Réalisez que tout ce qu'il y a dans l'univers de beau, de noble et de vrai, vient de vous, que vous en êtes vous-même la source. » Sri Nisargadatta Maharaj (je suis).