Thème de la semaine 41

équilibres !

Une séance explorant différents types d’équilibres vertical sur une jambe pour travailler la concentration mais aussi horizontal droite / gauche dans des postures classiques comme la planche et le chien museau en bas avec des variations stimulant les muscles profonds de la posture, ceux du gainage. Pour chaque posture, il y a la possibilité d’adapter le niveau d’intensité afin de conserver la qualité du souffle : régulier, souple et profond dans une attitude calme et de bienveillance envers soi-même. Cette séance est dynamique et fluide, attendez-vous à libérer les toxines du corps par la transpiration pour en ressortir à la fois purifié, centré, dans l’équilibre physique et psychique !

Pranayama : respiration carrée

Méditation : sentir physiquement l’axe central du corps puis psychiquement la ligne du juste milieu qui sépare et joint en même temps les polarités de ce monde permet d’expérimenter et vivre des sensations d’équilibre profond et durable, générateur de paix.

Dans la vie de tous les jours, on se laisse aller aux déséquilibres de tous genres : le corps devient asymétrique par la pratique de certains sports et par nos habitudes de droitier / gaucher ; notre respiration inconsciente privilégie sans le savoir le conduit d’air dans une narine plus qu’une autre, ou l’inspiration et l’expiration sont irréguliers, créant des déséquilibre dans notre système respiratoire une mauvaise circulation de l’énergie vitale ; lorsque nos pensées et émotions oscillent sans cesse entre le pôle négatif et le pôle positif, l’on crée une instabilité psychique à l’origine de la souffrance. Vivre dans un état marqué par l’un des pôles nous maintient dans l’entrave.

Travailler le corps, le souffle et le mental dans le but conscient de diminuer ces oscillations aléatoires permet de stabiliser l’esprit, équilibrer le corps et générer un état de bonne santé physique et psychique.

On sait que dans le monde matériel et physique, les plaisirs sont dans l’ombre de la douleur. Aussi en maintenant une attitude de détachement devant le succès aussi bien que devant l’échec, on se maintient dans la paix. Ce même détachement devant le désir inspiré des objets extérieurs (ce qui crée le manque), nous fera parvenir à un état d’équilibre qui nous place au-delà des polarités de ce monde matériel et engendre une paix et une joie infiniment plus durable et stable. Une attitude imprégnée par l’équanimité face aux situations de la vie est une des clés principales de la vraie liberté.

Dans l’équilibre des polarités, je peux être la non-dualité, être l’équilibre parfait au-delà de tout jugement, de tout attribut, de tous noms ou formes. Un équilibre source de paix et d’énergie, de joie et d’amour. Le plus et le moins sont égaux, la vie et la mort coexistent dans l’éternel.