Thème de la semaine 47: chakra du plexus solaire MANIPURA

Thème de la semaine 47 : ouverture, équilibrage, guérison du chakra du plexus solaire manipura ici par les postures et la respiration, en activant les muscles « ab’dos » avec l’étirement, le renforcement et les rotations du pilier vertébral, de la sangle abdominale ce qui va stimuler des organes de l’abdomen, du pancréas et de tout le corps énergétique.

La petite théorie sur le plexus solaire qui permet de mieux comprendre la pratique et sentir à des niveaux plus profonds l’expérience yogique.

Situé entre le nombril et la pointe inférieure du sternum et sur la septième / huitième vertèbre thoracique dans la zone spinale, il est représenté par un lotus jaune à 10 pétales, relié bien sûr à l’élément feu (Agni) et au mental. Son ‘rôle’ est d’absorber le rayonnement solaire en tant que prana et de permettre la régularisation de la circulation des énergies vitales dans l’ensemble du corps physique.

Patanjali disait qu’en maîtrisant manipura, on parvenait à la connaissance et à la maîtrise totale du corps.

Ses 10 pétales représentent le contraire de l’ignorance spirituelle, la soif, la jalousie, la trahison, la honte, la peur, le dégoût, l’illusion, la bêtise et la tristesse. Equilibrer le chakra du plexus solaire pour remonter dans l’énergie du chakra du cœur, consiste en tout premier lieu à surmonter ces aspects.

Manipura et la santé. On dit qu’il est relié aux problèmes digestifs, de peau, le diabète et le cancer, mais plus que tout, il est associé au stress. Il est fondamentalement rattaché à la qualité de notre mode de vie. Il y a beaucoup de choses à faire à propose du stress : agir avant de « craquer » ! admettre sa fatigue, s’éloigner de situations de stress, éviter l’alcool et les drogues, se nourrir correctement, se faire masser, pratiquer le yoga ( !), apprendre des techniques de relaxation et de respiration, méditer, marcher, chanter, danser, voir la beauté du monde, accepter les sentiments de stress et ne pas les laisser devenir accablants ce qui permet d’approfondir la compréhension de ses semblables (= ascension dans le cœur ( !) , etc.

Manipura et les émotions. Manipura se travaille essentiellement au niveau énergétique car il est directement relié au corps subtil. Développer son énergie positive et paisible permet l’expansion du champ aurique qui nous rend attrayant aux yeux d’autrui. Le travail sur le plexus solaire envoie au champ aurique le message que l’individu est un être exceptionnel. A son tour, ce message élargit l’aura. Les corps physique et énergétique guéris, une relation plus juste avec le monde dans son ensemble se développera : c’est le lien corps-mental. Lorsque manipura est déséquilibré, ce sont le pouvoir sur les autres, la « contamination » et la contraction de l’énergie de l’individu et de l’arrogance qui domine. Pas assez développé, on retrouvera une attitude dominée par l’égo, de mécontentement vis-à-vis de la situation de vie, un feu intérieur étouffé et une aura qui ne chatoie pas. Les adolescents et leurs problèmes liés au développement de leur personnalité, à l’affirmation de soi, « leur nouvelle place » au sein d’une société et leur contact avec autrui vivent pleinement les « bousculades » de manipura. 

Manipura et la spiritualité. Au niveau de manipura, on apprend à assimiler la sagesse à des niveaux subconscients, ce qui rend plus disponible l’énergie spirituelle. L’individu est « à cran » lorsque le plexus solaire est déséquilibré : épuisé, déprimé, angoissé et craintif. Lorsqu’il est rétabli, l’individu va connaître le contraire : joie, amour, confiance, quelle que soit la situation. C’est à travers ce chakra que l’on connecte avec l’idée que le soleil représente la lumière de l’esprit sur Terre. La conscience comme le soleil, éclaire tout ce qu’elle voit, de façon égale et sans être affectée par l’objet éclairé. Du point de vue spirituel, l’individu dont le plexus solaire est équilibré, est sans crainte : il emmagasine tous les combustibles du corps et sait réduire en cendre ou transformer tout obstacle en énergie spirituelle sur la voie de l’éveil. Il est important de ressentir 3 vérités : le soleil, le feu intérieur et l’esprit. Ne pas les ressentir vient souvent du conditionnement social qui bloque l’individu dans des obligations physiques et mentales lui refusant son lien vibrant avec l’esprit.

Allez ! la théorie, ce n’est pas tout, ce n’est rien tant que l’on ne vit pas soi-même l’expérience. Alors à vos tapis pour une pratique libératrice qui peut ouvrir de nombreuses portes… à bientôt !