Thème de la semaine 49: chakra de la gorge VISHUDHA

ouverture, équilibrage, guérison du chakra de la gorge VISHUDDHA par un ensemble varié de postures qui implique une action de la nuque et de la gorge, accompagné surtout d’une intension bien particulière, manifestée par la répétition de mantra (mentalement ou à voix haute) qui nous raccorderas à notre vérité profonde.

La petite théorie : situé dans le cou, entre les clavicules et le larynx et à la troisième vertèbre cervicale dans la zone spinale, de couleur turquoise, représenté par le lotus à 16 pétales, il est associé à la parole, la communication, le chant etc. l’expression de la Vérité, un lien entre l’Amour et notre Âme Individuelle (chakras situés respectivement avant et après). Vishuddha signifie aussi ‘purifier’.

 

Il est un ‘trait-d’union’ entre le cerveau (symbolisant Brahaman le Créateur) et le corps (symbolisant la Nature). Sur le chemin ascendant de l’énergie depuis le chakra racine, il est le pont du cœur vers la montée de la conscience. Il conduit depuis un côté du fleuve (le corps) à l’autre côté (les domaines spirituels.

Selon notre intension et notre pratique, l’activation, le ressenti et l’expression de l’énergie de la Vérité peut venir des chakras ‘du bas’ (partant du bas de la colonne vertébrale, du chakra racine, le canal de Mère Nature, l’énergie universelle) ou venir des chakras du haut (arrivant par le sommet du cerveau, du chakra couronne, canal ouvert au Père Spirituel, la conscience éternelle). 

 

Ce chakra est la place depuis laquelle on peut parler et chanter l’amour et le divin.

La parole désigne le langage articulé qui permet à l'homme de communiquer. Ainsi, grâce à la parole nous avons la capacité d'exprimer et de partager notre état d'esprit. Cependant, nous pouvons aussi agir rétroactivement via la parole pour guérir le corps et l'esprit.

Si on utilise sa voix pour blâmer, blesser, médire, prononcer des paroles amères qui détruisent, il va de soi que ce chakra perdra son énergie sacrée provenant de l’éther, élément auquel il est relié. Pour purifier ce chakra, l’individu devra dire et chanter des paroles positives, jusqu’à ce que leurs énergies imprègnent celle du cœur et de l’âme. La répétition de mantras, de prières mais aussi l’usage maîtrisé de la parole sont des moyens de guérison très puissants qu’aujourd’hui nos sociétés utilisent à travers de nombreuses thérapies ; voir aussi le 1er accord Toltèque ! (« que votre parole soit impeccable : parlez avec intégrité, ne dites que ce que vous pensez. N’utilisez pas la parole contre vous ni pour médire d’autrui.)

VISHUDDHA ET LA SANTE PHYSIQUE

Relié à la production d’hormones équilibrant la thyroïde dans notre système endocrinien. Les maladies reliées à un déséquilibre de ce chakra sont hypothyroïdisme, hyperthyroïdisme, épuisement, problèmes de poids, maux de gorge, douleur dans le cou et dans la nuque.

… ET LA SANTE EMOTIONNELLE

Un manque de vitalité dans l’énergie de ce chakra (hypo) se traduira par la timidité, le renfermement, l’incapacité de s’exprimer et à l’extrême, la dépression, les tendances suicidaires, etc.

Un excès d’énergie de ce chakra (hypo) induira le dogmatisme, l’arrogance, l’autosatisfaction, le bavardage excessif ou au contraire le ‘silence agressif’ (ceux qui ne parlent pas mais n’en pensent pas moins).

Equilibré, l’individu soutient la vie par la façon dont il parle, ou s’exprime à travers les aroles et la chanson. Ce chakra donne forme aux sentiments du cœur et ouvre la possibilité de communiquer télépathiquement. Bien ouvert, il aide à apprécier les questions globales, à ne pas rester figé dans son ‘groupe’, sa nationalité, culture, religion, philosophie, ses dogmes, etc.

… ET LES QUESTIONS SPIRITUELLES

Vishuddha canalise l’akasha – l’éther – dans le corps et représente symboliquement la source de tous les sons et vibrations. Plus nous exprimerons notre vérité, plus nous nous rapprochons de La Vérité, plus nous aurons la capacité de manifester notre volonté profonde qui est intrinsèquement reliée à celle de l’univers (ou Dieu, ou puissance créatrice, etc.). A travers elle, les forces de la création se manifestent. Observer sa propre vérité au-delà de l’illusion Maya : le masque de l’égo, de ce qui nous est inculqué par notre culture, le conditionnement social, etc. – nous permet de révéler notre véritable potentiel humain et divin.

Les enseignements de Vishuddha incitent à laisser sa voix résonner la Vérité, l’Amour et la Volonté Divine.

Ce chakra gouverne aussi les oreilles. Nous le fortifions lorsque nous écoutons attentivement note voix intérieure. Notre capacité d’écoute ouvre silencieusement le chakra de la gorge et renforce le lien avec le Soi. Trop occupé à écouter les discussions extérieures ou à parler d’autres personnes pour passer le temps, les conseils du Soi supérieurs se perdent dans cette cacophonie.

La méditation reliée à ce chakra porte sur l’écoute de l’espace silencieux situé entre chaque pensée pour que celui-ci prenne totalement place dans le mental. L’espace - la paix induite permet d’accueillir les Grandes Vérités spirituelles.

A bientôt pour une pratique bienveillante, dans l’accueil de ce que « Je Suis, Tel(le) que Je Suis ».

Ma Sama

989741